Nos 10 commandements sur le WHV en Australie

Découvrez nos 10 Commandements sur le WHV en Australie juste avant notre départ ! De quoi vous motiver à franchir le cap !

Partir pour la première fois au bout du monde n’est pas une décision facile à prendre. Quitter son travail, ses amis, sa famille, pour s’envoler aussi loin, aussi longtemps, demande un peu de courage et d’organisation.  Cela implique aussi une petite préparation psychologique, une bonne dose de démarches administratives et un engagement financier conséquent.

Afin de vous aider à prendre cette décision qui changera votre quotidien et deviendra l’expérience de votre vie, nous avons dressé nos 10 commandements du Working Holiday Visa (Permis Vacances Travail). Ils correspondent, en quelque sorte, à cette petite voix intérieure qui nous répétait sans cesse qu’il était temps de changer de vie et qui nous motivait à franchir le cap !

Et la petite voix bizarre mais sympa prononça toutes les paroles que voici : « Je suis le Seigneur de ton Voyage, qui t’ai fait sortir du pays de France, de la maison de la routine pour te faire vivre l’expérience de ta vie en Australie »



# Premier Commandement
: Tu n’auras pas d’autres Dieux que le WHV. Tu feras l’expérience de ta vie, dans le continent austral, en bas sur la terre, loin, très loin de ta vieille France

Pour résumer : nous n’avons qu’une seule vie ! Et elle est bien trop courte pour ne penser qu’aux études, au travail, à l’achat d’une maison avec jardin et chien, et tout le tralala. Notre seule et unique vie doit être celle qui nous prend aux tripes, celle qui nous pousse en dehors de notre zone de confort et nous encourage à prendre des décisions folles. Le monde est vaste et nous sommes tous si petits ! Alors pourquoi ne pas aller se balader dans les paysages grandioses de notre Terre et vivre des expériences incroyables ?  Foncez avec nous !

 

# Second Commandement : Le Seigneur du WHV récompensera celui qui apprendra à se connaître lui-même à travers le voyage

Un voyage au long cours ne se résume pas qu’à faire des activités touristiques. C’est un voyage formateur. Celui qui va nous ouvrir à de nouvelles cultures et de nouvelles rencontres, celui qui repoussera nos limites. C’est une excellente expérience pour apprendre à mieux se connaître, à vaincre ses doutes pour en ressortir grandi, serein et confiant dans la vie ! Chaque jour apportera son lot de surprises et d’imprévus, cela oblige donc à être ouvert d’esprit, curieux et à ne pas céder à la panique. Et même s’il est possible de se retrouver au bord du « nervous breakdown », fauchés comme des roumains, on sait tous qu’on en rigolera bien quelques mois plus tard (enfin on espère) !

 

# Troisième Commandement : Tu feras des paysages un mémorial, un souvenir sacré

whv-pvt-voyage-australie-3
Parcourir l’Australie, c’est découvrir l’un des continents les plus anciens et les plus sauvages au monde. Avec ses nombreuses richesses naturelles, le continent rouge offre des paysages à couper le souffle. Entre océans, déserts et tropiques, l’Australie invite ses baroudeurs à parcourir des lieux paradisiaques. Idéal pour s’initier à la méditation et chercher à se connecter avec la nature. Mais aussi pour capturer avec son appareil photo des souvenirs magnifiques !

 

# Quatrième Commandement : Une autre culture tu découvriras

Voyage est synonyme de partage : rencontres et découvertes deviennent notre quotidien. Le fait de découvrir des modes de vie différents changent notre perception du monde et de nous même. Il faut donc savoir faire preuve d’ouverture d’esprit. Même si le choc culturel en Australie n’est pas aussi important que dans d’autres pays, découvrir leurs us et coutumes et leur mentalité est une expérience que tout voyageur se doit de vivre.
Par ailleurs, le WHV concerne également de nombreux autres pays. Anglais, allemands, coréens ou encore taïwanais affluent également en Australie.  Au-delà de découvrir la culture australienne, cette expérience permet de rencontrer des backpackers venus du monde entier avec lesquels il est possible d’avoir des échanges enrichissants   !

 

# Cinquième Commandement : Du fromage et du bon vin tu te passeras

whv-pvt-voyage-australie-2
Partir vivre dans un autre pays aussi longtemps, demande de faire quelques concessions. Comme pour chaque voyage à l’étranger, il faudra s’adapter à une nouvelle nourriture, changer nos habitudes alimentaires et savoir se passer de quelques inconditionnels français comme le vin et le fromage (à moins d’en payer le prix…) ! Mais voyons les choses d’un bon côté, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles recettes et de piquer de nouvelles idées pour nos petits plats « tradi ». Et puis, s’intéresser aux goûts culinaires de nos hôtes est aussi une bonne manière de s’intégrer. En Australie, rien de plus convivial que d’organiser des barbeucs géants avec tous vos nouveaux amis !

 

# Sixième Commandement : Avec l’argent, à te comporter différemment tu apprendras

L’argent… le nerf de la guerre… le nerf du voyage ! Surtout dans un pays comme l’Australie où la vie est plus chère qu’en France. Le plus important pour s’assurer des débuts « confortables » et ne pas s’ajouter un stress supplémentaire est de partir avec de bonnes économies. Pour un WHV en Australie, le gouvernement australien conseille d’arriver avec au moins 3 500 euros. Un tel voyage demande donc de s’organiser financièrement avant de partir, mais il implique également d’apprendre à se débrouiller sur place pour gérer ses économies puis gagner de l’argent afin de pouvoir voyager sereinement. Comme le précise le blog Détour Local, gagner de l’argent en voyageant, c’est aussi savoir diminuer ses dépenses.

 

# Septième Commandement : Au jour le jour tu vivras

Vivre pendant un an ou plus en Australie avec le WHV, c’est apprendre à vivre au jour le jour ! Ce genre d’aventures repousse nos limites et il faut savoir s’adapter : roadtrips, boulots, volontariats, rencontres, imprévus, etc. Le rythme du voyage vagabond impose forcément de penser à court et moyen terme. Il faut pouvoir rebondir vite, changer de plan rapidement, savoir rester plus longtemps quelque part lorsqu’une occasion se présente. C’est un bon moyen pour apprendre à profiter à fond du moment présent. On en sort forcément grandi et plus indépendant.

 

# Huitième Commandement : Ton anglais tu perfectionneras

Partir en Australie avec le WHV est aussi l’occasion de perfectionner son anglais, sans devoir s’ennuyer à écouter un prof dans un amphithéâtre à moitié vide. Et ce n’est pas l’anglais scolaire qu’on apprend, mais plutôt celui de la rue grâce aux rencontres, et donc celui que parle les locaux. Mais c’est également l’occasion d’apprendre le vocabulaire des milieux professionnels que l’on expérimente, un bon moyen pour découvrir des expressions spécifiques à chaque compétence. L’apprentissage d’une langue et de ses codes est une expérience riche et intéressante qui ne peut être que bénéfique !

 

# Neuvième Commandement : Des rencontres formidables tu feras

whv-pvt-voyage-australie-1
Au fur et à mesure du voyage, les rencontres se font nombreuses ! Qu’il s’agisse de nouveaux compagnons de voyage ou tout simplement de personnes de passage, c’est l’occasion de se faire des amis venus du monde entier. Chaque roadtrip, chaque soirée, chaque expérience de boulot ou de volontariat permet de rencontrer des personnes de tous horizons. C’est l’occasion d’avoir plein de bonnes adresses ou crécher dans le monde entier et une bonne manière de prolonger son voyage dans d’autres contrées !

# Dixième Commandement : C’est à vous de nous l’écrire dans les commentaires :) Quel est l’un de vos 10 Commandements en WHV ?

 

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>