Helpx, Wwoofing, House Sitting : comment voyager autrement ?

voyager-autrement-helpx-woofing

Grâce à internet, l’échange de service et le bénévolat se sont largement développés. Bien plus qu’une question d’argent, il s’agit surtout de solutions alternatives pour voyager autrement, construites autour des valeurs d’échange et de partage. C’est également une belle opportunité pour découvrir un pays et vivre avec les locaux.

Woofing, Hekpx, Couchsurfing, House Sitting, les solutions sont toutes aussi nombreuses que variées. Tout dépend de ce que vous souhaitez vivre comme expérience. On vous explique comment ça se passe ici !

Je ne sais pas pour vous, mais pour nous, voyager c’est aller à la rencontre de l’autre. Découvrir un pays et ses habitants. Vivre avec eux, échanger avec eux, apprendre d’eux.
C’est aussi changer de vie, expérimenter des choses nouvelles et inconnues. Voyager, c’est chercher à se découvrir et s’enrichir d’une nouvelle culture.

Pour toutes ces raisons, le Helpx et le Wwoofing nous ont paru être des opportunités extraordinaires.
Et nous n’avons pas hésité une seconde à nous lancer dans cette aventure dés le début de notre voyage. Car c’était une très bonne manière de rentrer en contact avec des locaux et d’apprendre de nouvelles choses.
Par ailleurs, voyager de cette manière permet également de prendre le temps de vivre dans un pays, tout en ne dépensant que peu d’argent. C’est un avantage certain, mais si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure, cela ne doit pas être la raison principale. C’est avant tout un moyen de pouvoir vivre et voyager dans un pays de manière alternative.

Le Helpx et le Wwoofing pour voyager autrement

Le principe de base est l’échange de service : les hôtes vous offrent logement et nourriture en échange de quelques heures de travail par jour (en général de quatre à six heures de travail quotidien).

Notre première mission Helpx, dans une famille australienne au cœur de la rainforest

Notre première mission Helpx, dans une famille australienne au cœur de la rainforest.

Concernant les missions, le Wwoofing propose des boulots en fermes dites organiques et biologiques. Il s’agit donc souvent de jobs physiques ou de jardinage, cueillettes, récoltes, construction. Ou encore apprendre à faire du fromage, du vin, du pain, ou bien s’occuper du bétail. Les missions sont très variées, mais seulement autour du domaine agricole.

Le Helpx, quant à lui, regroupe de nombreuses missions, dans des domaines très différents. De la simple aide domestique, au travail en ferme, en passant par le webdesign, ou le travail dans des structures comme les zoos ou les ranchs…
N’importe quel particulier ou entreprise peut s’inscrire sur le site et proposer des missions en fonction de ses besoins. Il est donc possible d’acquérir une expérience dans des domaines très variés.

Ces deux alternatives s’adressent essentiellement à des voyageurs en quête d’échanges et d’expériences nouvelles.  Les hôtes sont en général très heureux de vous transmettre leurs connaissances, de partager avec vous de bons repas et de vous faire découvrir leur région.
Mais bien évidemment, il y a autant de manières de vivre un Helpx ou un Wwoofing que de personnes qui utilisent ces plateformes de bénévolat.

Entendez par là que chacun fait un peu à sa manière et, qu’avant de s’engager pour une mission, il est très important de discuter avec vos futurs hôtes de leur philosophie pour être sûr que vous soyez sur la même longueur d’onde.
Par exemple, certains vous hébergeront dans leur maison et partagerons avec vous bien plus que les moments de travail. Ou d’autres, vous proposerons de loger à part, parfois avec d’autres helpers et seront moins enclins à partager repas ou temps libre avec vous.
Tout dépend des demandes et des envies de chacun. Voilà pourquoi il est important de bien lire les annonces, les avis d’autres helpers, et de discuter en amont des conditions de votre mission. Mais finalement, une chose est sûre, tout le monde peut y trouver son compte !

Travailler au contact d'animaux natifs d'Australie, c'est possible, notamment grâce au Helpx ! Découvrez en images notre expérience en zoo !

Notre mission Helpx dans un zoo durant une des tâches quotidienne, nourrir les animaux.

Comment ça fonctionne :

Pour devenir wwoofer, vous devez vous inscrire en ligne et commander le livre du wwoofer avec toutes les adresses des fermes concernées dans le pays dans lequel vous souhaitez vivre cette expérience.
L’inscription coûte 60 euros, pour une personne et pour un an.
Ensuite, vous n’avez plus qu’à vous plonger dans la lecture de votre livre et à contacter les fermes par mail ou téléphone.

Pour devenir helper, il vous suffit de vous inscrire sur le site internet, et de créer votre profil. Le site donne accès à toutes les annonces, avec des photos et une description détaillée de la mission proposée.

L’inscription coûte 20 euros pour une à deux personnes (vous pouvez avoir un profil commun, par exemple si vous voyagez en couple) et pour deux ans.
Ensuite, tout se passe sur le site web. Pour rechercher une mission, vous pouvez utiliser la barre de recherche qui vous permet de spécifier vos requêtes avec des mots clés. Par exemple, si vous souhaitez travailler avec des animaux ou dans une école de surf, il suffit de taper les bons mots clés pour trouver des missions de ce genre.
Vous aurez également accès à tous les avis d’anciens helpers. Très utile pour en savoir un peu plus sur les hôtes et le travail demandé.

Pour créer un climat de confiance avec votre futur hôte, nous vous conseillons de créer un profil détaillé, avec vos envies, ce que vous attendez de cette expérience, ce que vous souhaitez apprendre. Et également de mettre une photo de vous.
Une fois votre profil bien rempli, il ne vous reste plus qu’à parcourir le site à la recherche de missions qui vous intéressent. Puis à contacter les hôtes par mail ou téléphone. Pensez également à faire une petite présentation de vous dans le mail.

Le Couchsurfing et le House Sitting pour se loger autrement

Voyager autrement, c’est aussi se loger autrement. Grâce au Couchsurfing et au House Sitting, vous pouvez expérimenter deux manières alternatives de vivre chez l’habitant, et cela gratuitement.

En effet, le Couchsurfing vous permet d’entrer en contact avec des gens du monde entier, inscrits sur le site web, et qui proposent un bout de canapé ou une chambre d’ami pour les voyageurs de passage.
En général, pour une courte durée, d’une à trois nuits en moyenne. Mais bien sûr, si le contact passe bien, parfois le séjour peut se prolonger.
En fonction des envies et des attentes de chacun, vous pourrez partager repas et sorties avec vos hôtes. C’est un excellent moyen de découvrir une ville à travers le regard et les conseils de ses habitants. Et n’hésitez pas à préparer un bon petit plat pour remercier votre hôte de son accueil.

IMG_5576

S’occuper du jardin est souvent l’une des missions des house sitters.

Le House Sitting est une autre manière de loger chez des locaux gratuitement. Il s’agit de particuliers qui s’absentent de leur maison pour une période plus ou moins longue et qui souhaitent « prêter » leur demeure à des voyageurs de confiance.
En échange, les hôtes demandent aux house-sitters de s’occuper de leurs animaux de compagnie et/ou d’entretenir le jardin.

En général, vous pourrez rencontrer en amont les propriétaires pour discuter de leurs attentes et faire connaissance avec leurs petits protégés.
Cette solution ne vous permet pas de vivre avec l’habitant, mais c’est un excellent moyen de pouvoir se sentir presque comme les locaux dans un pays étranger, avec tout le confort et l’intimité d’une maison (et parfois, qu’est-ce que ça peut manquer en voyage !). Certains hôtes s’absentent pour de longues périodes, ce qui laisse également le temps de se poser et de profiter d’une ville et de sa région, sans être trop stressé par l’aspect financier.

 Comment ça marche ?

Pour devenir couchsurfer, vous devez vous inscrire sur le site web et compléter votre profil. Comme toujours, prenez votre temps de le détailler au maximum, avec des photos. N’hésitez pas à parler de vous, de ce que vous aimez faire lorsque vous voyagez. Lors de votre inscription, vous découvrirez que vous pouvez répondre à tout un tas de questions proposées par le site.
C’est un bon moyen d’en apprendre un peu plus sur vos futurs hôtes et de leur parler de vous.
Ensuite, il vous suffit de rechercher des hôtes dans les villes que vous allez visiter et de les contacter par mail. Et bien sûr, le mieux est de s’y prendre un peu en avance pour être de sûr de trouver un bout de canapé !

Si vous souhaitez tenter l’expérience du House Sitting, il faut également vous inscrire sur les sites concernés. Pour l’Australie, il existe deux sites web vraiment efficaces. L’inscription est un peu onéreuse par contre. Comptez 65 $ pour un an sur le site Aussie House Sitters (premier lien) et 24,99 $ par mois durant trois mois, ou 9,99 $ par mois pour une année d’inscription sur le site House & Pet Sitters (deuxième lien) … Mais quand on y pense, si vous devenez House Sitters plusieurs fois dans l’année, l’inscription ne coûte rien par rapport à ce que vous auriez dû payer pour vous loger… Vous pouvez également partager les frais si vous avez avec un compagnon de voyage ou si vous voyagez en couple.
Encore une fois, nous vous conseillons de créer un profil complet et de vous présenter de manière détaillée.
Le meilleur moyen de trouver une mission de House Sitting est, bien entendu, de pouvoir être complètement flexible au niveau des dates de votre séjour. Mais aussi d’inspirer confiance à vos futurs hôtes, car ils vont vous laisser leur maison, et leurs animaux préférés !

Nous espérons vous avoir donné envie d’appréhender un voyage d’une autre manière et de vous avoir donné le goût du bénévolat. Car cela fait partie des expériences les plus enrichissantes que nous ayons vécues depuis le début de notre voyage !

 


Évidemment, il y a plein d’autre manières de voyager autrement. Et vous, quelle est votre expérience ?


 

4 Commentaires

Répondre à Oz & Go Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>